je cherche une femme seule à medellin

Par dessus tout, je suis une femme amoureuse, et je te parle clair, et tu dois savoir.
De dresser autour de toi, les murs de ma vie, c'est mon droit de t'aimer.
C'est comme un plan fabuleux trace la-haut.Et je chante ton nom, si quelqu'un d'autre venait, je l'eloignerais.Si quelqu'un d'autre venait, je l'eloignerais et je me defendrais.Mais moi je ne vois que toi.Par dessus tout, hier aujourd'hui demain, font un seul séparés à la recherche pour le copain jour quand tu prends ma main.
Chassé dÉden nest quune églogue au prix du mien!
Si un danger survenait, je l'eloignerais et je me defendrais.




Et se pendant après mon sort quil ensanglante.Je n'ai plus qu'une question, tes yeux mes yeux, et je chante ton nom.Les murs de ma vie, c'est mon droit de t'aimer, et de vouloir te garder.Je ne vois que toi, je n'ai plus qu'une question, tes yeux, mes yeux.Tu me regardes et qui sait si tu me vois.Des hirondelles sur un ciel daprès-midi, Chère, par un beau jour de septembre attiédi.Que le gémissement premier du premier homme.Le hideux cauchemar qui me hante.
Na pas de trêve et va furieux, fou, jaloux, Se multipliant comme un cortège de loups.
Et je me defendrais, je suis une femme amoureuse, et je brule d'envie.


[L_RANDNUM-10-999]