rencontres abu dhabi

Dans le cas de mon enquête à Abou Dhabi, la dimension spatiale de cette place a participé aux stratégies de mes interlocuteurs pour contourner certaines normes.
Internet apparaît ici comme un outil permettant de nouer des relations en contournant les contraintes qui pèsent sur les rencontres entre jeunes hommes et femmes dans les espaces publics (Le Renard, 2011a) : sil est virtuel, cest au sens de la potentialité, des rencontres offertes qui.
Dans des villes qui ont été caractérisées femmes à la recherche pour les couples à caracas par leurs constantes transformations et leurs projets architecturaux spectaculaires (Elsheshtawy, 2010 ; Kanna, 2011 lespace urbain est en effet à limage des changements rapides qui ont modifié la société émirienne depuis la découverte du pétrole 2 (Davidson, 2009 ; Heard-Bey.
23Mahmoud, un Égyptien qui a grandi à Abou Dhabi, se rappelle son premier amour : il l'a rencontrée l'été de ses quatorze ans, au Liwa Centre (centre commercial au centre-ville d'Abou Dhabi, qui a précédé la création des grands shopping malls où ses amis et lui.Mais les lieux sont avant tout des cadres d'interaction, et il existe de nombreuses manières de jouer sur les autres composantes du contexte pour modifier la valeur sociale dune situation.7 Il existe une importante littérature anthropologique sur la question de la réputation dans le monde (.) 8 Il faut préciser ici que javais rencontré les deux étudiantes dans leur université, où lautorisat (.) 7Les lieux sont donc marqués par certains types de comportements,.Cela comprend bien sûr les relations sexuelles, mais aussi inviter quelquun chez soi, ou simplement se retrouver ensemble dans certains lieux.Lenquête ethnographique menée auprès de jeunes Émiriens et expatriés arabes suggère que les rencontres amoureuses des jeunes adultes dans les Émirats «traversent» ces espaces sans nécessairement transgresser.En ce sens, les relations évoquées feraient figure de jeu toléré et provisoire avec les normes, qui se résoudrait dans le mariage soit quil constitue lissue de la relation amoureuse, soit que ces pratiques soient abandonnées à son profit.Elle permet de se déplacer loin de l'environnement immédiat et donc des lieux où il est le plus probable de rencontrer des connaissances et fournit en même temps un espace d'invisibilité relative.6Les normes portent donc sur des configurations sociales, sur des combinaisons de lieux, de personnes et de relations, plutôt que sur une seule de ces dimensions.Ainsi le caractère respectable ou non des lieux varie suivant les contextes et les individus, mais aussi selon les usages, le moment de la journée, ou le statut économique et social de ceux qui les fréquentent.Cet espace public des rencontres est parfois étendu à l'étranger 18, comme en témoigne un courant récent de blogs sur lesquels sont publiées sous forme de séries des histoires d'amour fictives.
Dans les rayonnages, un jeune homme la suit et l'observe.
Le lendemain matin, elle sort dune chambre où elle a passé la nuit avec un jeune homme.




Ces dernières vont souvent de pair avec une certaine retenue dans les marques d'affection, et notamment l'abstinence sexuelle, considérée comme un gage de sérieux et un engagement de la part du jeune homme, puisqu'il contribue à préserver la réputation de sa future épouse.Cet «archipel» (Gillot, 2005) despaces discontinus qui permettent dans une certaine mesure déchapper aux normes rappelle le récit de Mohammed cité en introduction.Aux récits individuels sajoutent les pratiques souvent collectives de flirt et de drague.Longtemps différée, linauguration du bâtiment, construit sur lîle de Saadiyat par larchitecte français Jean Nouvel, et qui a mobilisé 5 000 ouvriers dont les conditions de travail ont fait débat, doit avoir lieu le 9 novembre, en présence du chef de lEtat, Emmanuel Macron.3 Létymologie du terme «transgresser» signifie traverser, passer outre, franchir une limite (Hasti (.) 4 Les entretiens cités dans cet article se sont déroulés majoritairement en anglais, mêlé parfois da (.) 3Comment caractériser la «dimension spatiale des normes sociales» (Banos, 2009) dans les villes émiriennes.Instrument de mobilité qui permet de se déplacer dans les villes émiriennes très étendues et où les transports publics sont peu développés, la voiture est aussi un outil d'autonomie pour les jeunes adultes.Après avoir discuté quelque temps en ligne, puis par la messagerie instantanée de leurs téléphones (qui fonctionne par code pin et permet donc de conserver lanonymat ils passent à la conversation téléphonique.Mais malgré son dégoût initial à lidée dêtre avec un homme, Hind finit par quitter son amie et accepter lépoux que ses parents ont choisi pour elle.Ils font tourner une bouteille sur le sol, évoquant un jeu célèbre d'adolescents.
Pour les jeunes adultes d'Abou Dhabi, les restaurants et les cafés de Dubaï constituent souvent des lieux plus anonymes, car fréquentés par une foule plus nombreuse, et plus éloignés des espaces familiers où ils risquent de croiser des connaissances ou des membres de la famille.




[L_RANDNUM-10-999]