site de rencontre cochon d'inde

Cela prend du temps!
«Petits Pratiques / Animaux 2000 Anne-Laure Nicoulaz, sous la supervision vétérinaire de la Drsse Antoinette Lind.
Il faut toujours y aller progressivement.Et il est important de toujours exercer une surveillance constante durant les étapes de l'introduction.Les cochons d'Inde ont un taux de reproduction exponentiel, ce qui serait à la fois mauvais pour la santé de la femelle et indésirable vu le seule femme qui devient enceinte doit se marier nombre de petits conçus.Attention à ce moment là, il ne faut pas qu'il y ait d'odeur appartenant à l'un ou à l'autre, la cage doit être neutre et être propre, sinon ils se battront inévitablement parce qu'il se sentiront agressés à cause des odeurs plus ou moins fortes.Si on les laisse ensemble plus de deux mois après la naissance, un petit mâle peut féconder sa mère.Même sils ne disparaissent jamais complètement, ces «roulements de mécaniques» sestompent au bout dune quinzaine de jours.Le cobaye est également connu sous différents noms vernaculaires dans la recherche d'hommes célibataires de puerto rico certaines régions françaises : «gouri» en sites de rencontres ukrainiennes Isère,en Savoie ou dans la Marne (proche de goret «caouïc» ou «porc marin» en Normandie et en Picardie, «goui-goui» en Limousin, «cochon de mer» dans la vallée de l'Arve, «porc.




Informez-vous du caractère de 'l'ami potentiel' avant de le choisir.Après toutes ces étapes, ils devraient vivre ensemble en bonne entente!Elle peut avoir jusqu'à 5 portées par an 13 mais il est déconseillé de les faire reproduire plus de deux fois par.Si un grand nombre survit, il est probable que les plus faibles soient insuffisamment nourris, avec comme conséquence la mort d'un ou deux petits.Dans toutes les introductions que j'ai fait, ça m'est arrivé une seule fois.Alimentation modifier modifier le code Repas collectif.Ne donnez surtout pas de mélange de graines car il aura tendance à les trier et il n'est pas granivore réf. .François Cavanna dans Le saviez vous?
Il mange aussi des aliments frais : plantes, légumes (endive, concombre, carotte en petite quantité, poivron, fenouil.) et fruits, dont on se sera assuré au préalable qu'ils ne sont pas toxiques ou susceptibles de provoquer des diarrhées et autres désordres alimentaires dans des publications spécialisées.


[L_RANDNUM-10-999]